La validation du VLS-TS